L'univers des cosmétiques

Huiles hydrogénées, sèches, estérifiées, qu’apportent-elles à la peau ?

Dans les cosmétiques, les huiles hydrogénées, estérifiées ou les huiles dites « sèches » sont très très largement utilisées. Pour quel bénéfice ?

Repérer les huiles hydrogénées

C’est quoi ?

La grande majorité des huiles (végétales ou synthétiques) sont liquides à température ambiante. Or pour élaborer leurs produits, les industriels ont souvent besoin de corps gras plus visqueux. En extrayant des huiles végétales à haute température pour augmenter les rendements – au détriment de la qualité – les industriels se sont aperçus que les huiles qui en résultaient étaient moins liquides.

Ce changement étant dû à une réaction appelée hydrogénation. De liquide à température ambiante, une huile devient (semi-)solide une fois hydrogénée. C’est exactement sur ce principe que l’on fabrique la margarine, qui est ainsi une sorte d’huile végétale solidifiée.

Quel intérêt pour les fabricants ?

Elles sont beaucoup moins chères que des huiles végétales et plus stables par rapport à l’oxydation.

Quel intérêt pour votre peau ?

Ces huiles ont perdu leurs propriétés cosmétiques car elles n’interagissent plus avec l’épiderme. Elles peuvent même avoir un effet pro-inflammatoire.

Comment les repérer ?

Des centaines d’huiles hydrogénées différentes sont utilisées en cosmétique, mais d’une façon générale vous pouvez les repérer par des mots tels que : HYDROGENATED ou DIHYDROGENATED ou BIS-DIHYDROGENATED ou PEG (nombre)-HYDROGENATED ou encore SQUALANE (= SQUALENE hydrogéné).

Que font les labels bio ?

Les labels bio autorisent malheureusement pour la plupart l’utilisation des huiles hydrogénées. Seul le label allemand Natrue limite à 15% (ce qui est déjà beaucoup !) le pourcentage d’huiles estérifiées et hydrogénées dans les crèmes. Rien en revanche de Cosmébio, le plus répandu des labels français, ni du nouveau label Européen Cosmos.

Repérer les huiles estérifiées

C’est quoi ?

Les huiles estérifiées proviennent de deux transformations successives des huiles végétales :

  • La première consiste à casser les principaux composants d’une huile végétale (triglycérides).
  • La seconde, à recombiner les molécules résultantes (acides gras) avec des molécules étrangères aux huiles végétales (alcools naturels ou d’origine pétrochimique).

Quel intérêt pour les fabricants ?

Elles ont un toucher plus sec, moins « gras » que les huiles végétales et sont inodores et incolores. Elles sont aussi plus stables car elles ne rancissent pas. Et sont donc sans vie…

L’estérification a aussi pour effet d’augmenter le volume de l’huile, et donc de remplir artificiellement votre crème, à moindre coût.

Quel intérêt pour votre peau ?

Ce sont au final des huiles « synthétiques » et leur qualité est souvent remise en question en raison de la perte de matières actives présentes naturellement dans les huiles végétales pures. Elles sont appauvries et ne contiennent plus les précieux ingrédients que sont les omégas, les vitamines, les stérols etc. qui font la richesse et l’intérêt des huiles végétales.

Elles sont moins nutritives, plus synthétiques. Leur soi-disant plus c’est leur toucher non gras et non collant. Mais qui a dit qu’une huile végétale devait être grasse et collante ?

Où l’on rejoint la problématique de l’huile de palme

L’huile végétale la plus utilisée pour fabriquer les huiles estérifiées est l’huile de palme, responsable d’une déforestation massive des forêts primaires d’Asie du Sud-Est… Sans commentaire …

Comment les repérer ?

  • Caprylic Capric Triglyceride

  • Coco Caprylate Caprate

  • Oleyl Erucate

  • Oleyl Linoleate

  • Decyl Oleate
  • Dicaprylyl Ether (éther)

  • Octyldodecanol (éther)

Que font les labels bio ?

Idem que pour les huiles hydrogénées : les labels bio autorisent malheureusement pour la plupart l’utilisation des huiles estérifiées.

Repérer les huiles fractionnées ou sèches

C’est quoi ?

Il s’agit d’une fraction isolée de l’huile de coco, connue sous le nom de triglycérides (catégorie de lipides).

Quel intérêt pour les fabricants ?

Huile stable – idem qu’une huile estérifiée mais plus naturelle

Quel intérêt pour votre peau ?

Sa texture est très fine et pénétrante. Elles ne contiennent en revanche plus aucun acide gras insaturé (les fameux omégas 3 et 6 par exemple), si utiles pour notre peau. Il y a pire mais il y a largement mieux !

Comment les repérer ?

  • caprilic/capric triglyceride/ (huile de coco fractionnée)

Repérer les huiles végétales de qualité

Faire le choix d’acheter un produit de qualité, c’est valoriser l’utilisation d’une association d’huile et de beurre végétaux non transformés : vous disposez d’un actif cosmétique de qualité, dont les vertus agissent en osmose avec votre peau.

Car Non ! les huiles végétales ne sont pas forcément toutes grasses et difficiles à appliquer !

Une bonne formulation concentrée, du bon sens, l’utilisation de moins de produits, plus de simplicité, la fin du pétrole et votre peau vous le montrera. Misez sur l’authenticité, la liste INCI et une communication transparente et claire de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *