Prendre soin de sa peau

Prendre soin de ma peau après 50 ans

La vie est bien faite : à 30 et 40 ans, vous vous êtes occupée de construire une famille, d’ancrer le professionnel. A 50 ans, vous avez plus de disponibilité et d’envie pour vous occuper davantage de vous. Et ça tombe bien car plus les années passent, plus il y a à faire pour « s’entretenir ». Même si ce n’est pas une question d’âge temporel mais d’âge biologique, disons qu’en moyenne un cap passe vers 50 ans, au moment de la ménopause et pré-ménopause.
Prenez plaisir à prendre soin de vous avec nos conseils !

Sans rentrer dans les détails des signes du vieillissement que tout le monde connaît, disons simplement pour résumer que le vieillissement consiste en une perte et un ralentissement : une perte de substances et d’énergie, un ralentissement des processus métaboliques en général.
Par exemple, le cycle de renouvellement d’un épiderme jeune est d’environ 28 jours. Une peau mature voit ce cycle s’allonger à deux mois. Cela a beaucoup de conséquences : cicatrisation moins rapide, peau plus fine et fragile.

Les deux mots d’ordre sont donc : compenser les manques et stimuler.

Compenser les manques

Ils sont de plusieurs ordres :
Manque de lipides en surface (sébum / film hydrolipidique) >> la peau tiraille, est fine, sèche, inconfortable.
Manque de gras dans l’hypoderme >> perte de volumes
Manque de substances du derme (collagène, élastine, acide hyaluronique)
Manque de vitamines et d’énergie
La ménopause marque souvent le moment où ces manques s’accentuent brutalement.

Que faire ?

Il faut commencer par ne pas agresser votre peau lors du nettoyage : pour le corps privilégiez les huiles nettoyantes ou les savons saponifiés à froid.

En cosmétique, cela passe par l’utilisation de produits riches, tels que Lodesse les formule, réparateurs, apportant un grand confort. Qui tiennent au corps. C’est important en premier lieu de se sentir dans une peau confortable, qui ne tiraille pas, qu’elle soit bien nourrie et repulpée. C’est particulièrement ce que vous apporteront nos Baumes, n°2 (peaux sèches, toutes saisons) et n°3 (peaux très sèches et hiver).

En médecine esthétique par des produits de comblement : acide hyaluronique et autres combleurs, lipofilling etc.

En alimentaire par des compléments tels que le Coenzyme Q10 dont 95 % de nos cellules ont besoin pour fabriquer de l’énergie.

Continuer à manger des protéines et de la viande rouge car le collagène et l’élastine sont des protéines. Prendre des vitamines : jus de fruits et légumes frais, bio, algues (klamath, spiruline).

Stimuler le métabolisme : commencer tôt et ne pas s’arrêter

C’est fondamental. Cela permet de ralentir le … ralentissement.

D’abord il faut obliger la peau à se renouveler, plus, plus vite.
L’idéal est de commencer dès 40 ans, avec des produits stimulants bien connus comme le rétinol, l’acide rétinoïque (sur ordonnance) ou avec des peelings (attention aux acides de fruits et acide glycolique qui finissent par rendre le teint terne – préférez des peelings moyens type TCA ou Jessner réalisés par un dermatologue), idéalement tous les trimestres. Un bémol pour les peaux fines qui sont à prendre avec précaution.

Il y aussi beaucoup d’autres stimulations : rollers, lasers, mésothérapie, etc.

La lumière, dans des longueurs d’onde appropriées, est également intéressante : séances de LED chez les dermatologues, petits appareils de luminothérapie maison.

Ces techniques sont très efficaces (surtout au niveau du visage qui est plus vascularisé) mais demandent de la régularité, de l’entretien, et de ne pas arrêter. Comme pour le sport. Plus vous commencez tôt, dès les « premiers signes » de fatigue de la peau, plus aurez de chances de conserver longtemps une peau tonique et lumineuse.

Stimuler la réceptivité cutanée

Un autre aspect de la stimulation cutanée, c’est la stimulation sensorielle de la peau. Car avec le temps, les terminaisons nerveuses deviennent moins réceptives.
Faites-vous masser le visage et le corps aussi souvent que possible. On a connu programme plus désagréable !
Si vous n’avez pas le temps ou les moyens de faire des soins visage régulièrement, pratiquez l’auto-massage le plus souvent possible. Les fibroblastes aiment être agressés : alors pincez-les fort, réveillez-les ! Découvrez nos vidéos d’auto-massage sur notre chaîne YouTube : www.youtube.com/lodesse et en particuliers les Pincements Jacquet et l’auto-massage des yeux.

 

3 pensées sur “Prendre soin de ma peau après 50 ans”

  1. BREINER Denise dit :

    Quels conseils et quels produits proposez vous lorsqu’on arrive vers 70 ans ?

    1. lodesse dit :

      Chère Madame

      Nous ferons une Newsletter spécifique pour votre demande.
      En résumé, du confort et de la protection : nourrir, hydrater (selon vos besoins), protéger beaucoup, une peau qui s’affine et se fragilise.
      Chez Lodesse ce sont le Baume n°3 et le Baume corps.
      N’hésitez pas à nous poser des questions plus précises pour mieux vous conseiller.

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *